JP Blog - шаблон joomla Окна

Béjaia Film Laboratoire

Évaluer cet élément
(4 Votes)

2ème édition du « Bejaia Film Laboratoire »  
« Forum international de Coproduction

 L’industrie cinématographique a vécu et vit encore d’importantes évolutions au cours des 10 dernières années, évolutions liées notamment à la démocratisation des processus de fabrication et à l’intégration de nouveaux outils technologiques. La production et la distribution ont aussi connu une mutation qui a donné lieu à une ouverture fulgurante des circuits de distribution, à l’augmentation du nombre des festivals et marchés spécialisés. Cette mutation a induit une nouvelle approche de la coproduction qui de fait, s’avère souvent de plus en plus internationale. En Algérie, comme au Maghreb, en l’absence de véritable industrie cinématographique, de schémas de production et de processus de distribution clair, il devient impératif de créer les bases et les mécanismes nécessaires tel que : des rencontres internationales de coproduction, et en deuxième étape, créer un marché du film à dimension maghrébine, africaine et même internationale afin de débloquer le potentiel économique d’une industrie cinématographique algérienne en devenir.

 

Dans le vœu de renforcer la production cinématographique dans le Maghreb par la mise en réseau des réalisateurs et producteurs Maghrébins, l’association Project’heurts, organisera du 07 au 09 septembre 2016 la deuxième édition du « Bejaia film Laboratoire ». Elle se déroulera lors des 14èmes Rencontres cinématographiques de Bejaia (03 – 09 septembre 2016). Elle propose une série d'évènements tels que conférences, workshops en présence d'experts et d'intervenants internationaux.

 

Lors de la précédente édition,  Huit (8) projets ont était sélectionnés via un appels a projets, et invités à Bejaïa pour présenter leurs projets de films a un panel international d'experts, parmi les quels figure Tahar Boukella : Président du FDATIC (Fonds de Développement de l’Art, de la Technique et de l’Industrie Cinématographiques -Algérie), Chahinez Mohamadi, du CADC (Centre Algérien pour le développement du Cinéma-Algérie)  Luciano Barisone, Membre de la commission du Fonds « Vision Sud Est » et directeur artistique du festival Vision du Réel-Suisse, et Jean Luc Cohen Représentant de la ruche documentaire  du FIDADOC (Maroc).

 

En plus de ces rencontres, Bejaia Film Laboratoire a été une plate forme de discussion et de réflexion autour des formes de productions et de coproductions entre les pays du nord et du Sud.  Ce panel a permis aux nombreux participants de distinguer les rôles entre producteurs et coproducteurs, et l´impact d´une coproduction sur la distribution du film sur le plan international.

 2ème édition du Bejaïa Film Laboratoire : une ouverture sur Le Maghreb

 Pour sa 2ème édition, Le BFL accepte désormais les candidatures venues des pays du Maghreb (Algérie, Tunisie, Maroc)

 

·       Appels à projets (25Mai- 15 Juillet 2016)

·       1er et 2ème Long-métrage fiction ou documentaire, en Développement Finition.

·        8 à 12 projets sélectionnes (Algérie, Tunisie, Maroc)

·       Déroulement : 07 au 09Septembre 2016

·       2 bourses BFL (Service et apport financier)

 

Commissions de lecture et Jury

(2) Deux commission de lecture indépendantes et (2) deux Jury seront mise en place

 

Bourses BFL :

-       Une Aide à l’écriture (4 semaines de résidence d’écriture + apport financier)

 

-       Une Aide à la Finition (8 semaines de résidence de montage + apport financier)

Dernière modification le samedi, 28 mai 2016 14:38
Plus dans cette catégorie : « Les RCB

Copyright © 2015 Project'heurts - Powered by RosalCom.com