Avatar 3, de retour sur le plateau ? James Cameron explique pourquoi

Depuis Avatar : La Voie de l’Eau réussi à raviver le cinéma d’une manière que les plus pessimistes ne pouvaient même pas imaginer, il est normal que toute nouvelle concernant le travail de James Cameron sur Avatar 3 et d’autres suites allument le radar : on sait qu’elles sont attendues nouveaux clichés pour le troisième chapitre a Juin, ce qui en a surpris certains. Cameron avait en effet filmé les deuxième et troisième actes en même temps, mais tout est sous contrôle, comme l’a confirmé le réalisateur à Screen Rant.

James Cameron sur les nouvelles versions d’Avatar 3 : « Maintenant, nous y sommes avec la technologie »

Dissipons tous les doutes : Avatar 3 est toujours confirmé pour une sortie le décembre 2025le calendrier est respecté. James Cameron travaille activement sur le (comme d’habitude très longtemps) post-production avec le WETA Numérique, mais en fait nous reviendrons brièvement sur le plateau en juin. Il y a dépôts et petits ajouts à jouer, mais rien qui puisse se soucier du respect des horaires, malgré la complexité de tous les éléments en mouvement pour donner vie à des spectacles de ce genre. Expliquant la situation de la production en marge des Saturn Awards, Cameron a également fait une estimation sur l’achèvement de Avatar 4arrivant en 2029, tandis que Avatars 5 le cycle épique se clôturera en 2031 (!).

Le troisième peut maintenant être considéré comme une affaire accomplie. Nous deviendrons des dieux ramasser [brevi riprese aggiuntive di raccordo o di correzione, ndr]que nous disons équivalents auxderniers 2-3 % du filmet nous avons aussi des pick-ups pour de vrai à faire en juin, encore 2%. Et nous avons roulé un quart du chapitre 4. Nous sommes dans post-production avec le troisièmemaintenant nous faisons le effets visuels, un travail énorme. Pour le terminer, nous aurons besoin de chaque seconde d’ici la date de sortie. […] La technologie est arrivée au point où elle correspond exactement à ce dont nous avons besoin. Nous apportons de petites améliorations au fur et à mesure, mais Nous voilà. […] Nous avons dépensé sept ans pour se préparer et quatre ans de tournage des deux films ensemble [il secondo e il terzo, ndr]. Ce n’est pas une question de technologie, je parle de l’esprit et des yeux des infographistes. C’est un processus très, très créatif: c’est de l’art. Cela implique des milliers de personnes et maintenant il faut diriger l’orchestre pour que personne ne reste coincé.