Début du tournage du Photographe du Duce, le nouveau film de Tony Saccucci

Après Le boxeur du Duce Et Marche sur Rome, Tony Saccucci revient pour traiter des histoires et des personnages des vingt années de dictature de Mussolini dans son nouveau film. Est intitulé Le photographe du Duce et le tournage vient de commencer dans les studios Cinecittà. C’est ainsi que le communiqué nous présente ce nouveau documentaire et son auteur.

Le photographe du duce : qui était le protagoniste du nouveau film de Saccucci

Le tournage a commencé dans les Studios Cinecittà Le photographe du Ducele nouveau film de Tony Saccucci, produit et distribué par Luce Cinecittà. Saccucci revient sur le plateau, après la sensation médiatique de ses débuts Le boxeur du Duceet la prochaine La première femme, récompensé par le Nastro d’Argento, avec une nouvelle enquête sur la mémoire historique et une récupération d’un caractère extraordinaire. Protagoniste de Le photographe du Duce Et Adolfo Porry-Pastorel, photographe, journaliste, père de photojournalistes italiens, ancêtre des « paparazzi ». Né en 1888, pionnier d’un nouveau langage, brillant créateur de coups publicitaires, fondateur de l’agence VEDO – Visioni Editoriali Diffuse Ovunque à seulement 20 ans, capable de se retrouver avec son appareil photo au bon endroit au bon moment avant ses concurrents , auteur de scoops sensationnels, Porry était déjà dans les années 1910 un numéro un de la photographie d’actualité et d’actualité. Entre les deux guerres, grâce à son talent et à son ubiquité, il réussit à se faire passer pour « le photographe de Mussolini », et en même temps comme un observateur agaçant du régime (l’échange entre les deux est très célèbre : « Toujours l’habituel photographe » – « Toujours le premier ministre habituel »). Il a accès aux chambres les plus intimes du chef du régime et est soumis à l’attention des censeurs fascistes. Grâce à ses photos, des millions de lecteurs connaissent en direct les grands événements historiques et politiques (en premier lieu l’arrestation de Mussolini en 1915, la marche sur Rome, la découverte du corps de Giacomo Matteotti), les coutumes, le temps libre, les nouvelles habitudes. des Italiens. Le film de Saccucci raconte, entre images originales, images d’archives et photographies des Archives Luce – l’année qui célèbre le centenaire de la fondation de Luce – un personnage qui a réussi à raconter les coulisses du pouvoir, la belle époque, les vingt années de fascisme et le drame personnellement vécu de la Seconde Guerre mondiale. Un « œil du siècle » très rapide et unique.

« Porry-Pastorel est un géant de la photographie et un fleuron de nos Archives » – commente-t-il Enrico Bufalini, réalisatrice de cinéma et documentaire de Luce Cinecittà. « Il y a quelques années seulement, lors de la numérisation de sa collection, a été retrouvé l’original de la célèbre image de l’arrestation de Mussolini en 1915, une découverte qui a enrichi notre patrimoine. Nous sommes fiers qu’un film entièrement réalisé par Luce, réalisé par un auteur de talent et de passion historique comme Saccucci, valorisent ce grand artiste et avec lui les Archives Luce, qui savent toujours nous surprendre avec leurs trésors ». Interpréter Porry-Pastorel Et Michele Eburnéaun jeune talent récemment mis en valeur par David di Donatello dans le rôle de David Revelazione Italiana. Le photographe du Duce est une société de production et de distribution de Luce Cinecittà. Écrit par le réalisateur Tony Saccucci avec Vania Colasanti Et Flaminia Padoue. L’assemblée est confiée à Patrizia Penzola direction de la photographie est par Filippo Genovesela musique originale de Alessandro Gwis Et Riccardo Manzi. La production exécutive est par Maura Cosenza. Le tournage a lieu dans les Studios Cinecittà, le matériel d’archives provient des Archives Luce. Cinecittà.