« Maintenant, je mange ce que je veux »

Fraîchement sorti du Golden Globe et des Emmy pour Succession, Sarah Snook elle est revenue pour parler d’un épisode particulier de sa carrière qui l’a beaucoup marquée, affirmant qu’elle était, à l’époque, trop « jeune et naïve » pour réagir aux attaques de honte corporelle souffert. Dans une interview avec , en fait, Shiv a parlé du moment où un producteur de cinéma l’a ouvertement réprimandée devant tout le monde sur le plateau pour avoir mangé un morceau de gâteau au chocolat. En tant qu’invitée de l’émission BBC Radio 4, la star a rappelé l’histoire en disant que, si elle était traumatisée à l’époque, elle a maintenant appris à réagir et a une attitude complètement différente. « Maintenant, je mange ce que je veux. Cela dépend de mon corps et de mes choix », a-t-elle déclaré.

Les incidents de body shaming subis par Sarah Snook

Dans l’interview de Snook, elle a raconté en détail ce qu’elle avait ressenti lorsqu’un producteur – dont elle n’a pas nommé le nom – lui avait adressé une mauvaise parole simplement à cause d’une petite part de gâteau mangée sur le plateau. «Pendant tout ce temps, je me suis sentie morte intérieurement», se souvient-elle. Aujourd’hui, elle a admis qu’elle était, à l’époque, trop jeune et naïve pour réagir. « C’est la situation malheureuse où une personne est en position d’autorité et en profite, en disant sans réfléchir quelque chose qui pourrait être mal pris et accepté dans un certain contexte qui restera avec cette personne pour le reste de sa vie », réfléchit l’actrice.

Mais à une autre occasion, la star de a été offensée par un directeur de casting qui, après lui avoir confié un rôle, a souligné tous ses défauts physiques en disant : « Nous ne voulons pas vraiment de vous pour ce rôle, mais le réalisateur et  » L’écrivain pense que vous êtes un bon candidat. Donc ce que nous allons faire, c’est vous changer tous pour que vous soyez commercialisables. Nous allons blanchir vos dents, nous allons foncer vos cheveux, nous  » Je vais vous donner un entraîneur personnel pour que vous puissiez perdre du poids et avoir une belle apparence. » « À l’époque, je pensais que pour réussir, je devais être toutes ces choses que je ne suis pas.. Maintenant, je mange ce que je veux. Il s’agit de mon corps et de mes choix », a conclu l’actrice. On ne peut qu’éprouver de l’admiration pour elle qui a su réagir à ces épisodes de véritable harcèlement et, en attendant, on espère que quelque chose changera petit à petit à Hollywood après les plaintes de Sarah Snook. et d’autres de ses collègues.