Mark Gatiss crée et joue dans Bookish, un drame policier sur un détective libraire

En plus d'être un acteur extraordinaire, Marc Gatiss est un scénariste accompli dont le travail sur la série culte qu'il a créée avec Steven Moffat lui a valu un Emmy et un BAFTA. Il s'apprête désormais à revenir à la télévision avec un nouveau drame d'investigation, Bookish, qu'il a créé, écrit et joué pour la chaîne britannique Alibi. Le projet fait un clin d'œil non seulement aux fans mais aussi aux amateurs de librairies, en parlant d'un libraire qui aide la police à résoudre des crimes.

Bookish : L'intrigue de la nouvelle série télévisée de et avec Mark Gatiss

sera un drame policier en 6 épisodes se déroulant dans le Londres d'après-guerre, en 1946. Gabriel Book (Gatiss), un enquêteur érudit et non conventionnel, résout des cas mystérieux de son ancienne bibliothèque, en utilisant les nombreux livres alignés sur les étagères pour acquérir des connaissances. il a besoin il a besoin. Autour de Gabriel se trouve un groupe de « marginaux adorables », des personnes blessées qu'il protège, persuade et guide de manière informelle.

Polly Walker () rejoint le protagoniste dans le rôle de Trottie, la femme pleine d'entrain de Gabriel. Charismatique et aventureuse, elle possède une boutique de papiers peints à côté de la librairie de son mari et aime profondément les livres mais pas physiquement. Les deux partagent un mariage de convenance qui les aide à cacher l'orientation sexuelle de Gabriel à une époque où être gay est illégal.

Chaque affaire s'étendra sur deux épisodes et, selon les producteurs, mariera « la nostalgie de l'après-guerre avec le climat imprudent et vivifiant de l'époque ». Le reste du casting comprend Joely Richardson (), Daniel Mays (), Jonas Nay (), Connor Finch (), Elliot Levey () Et Buket Komür (). Matthieu Doux il signe les scénarios avec Gatiss, tandis que Caroline Giammetta () se chargera de la direction. « Pour citer à tort : 'Toute ma vie, j'ai voulu être détective !' », a déclaré Gatiss, un homme non homosexuel. « Je ne pourrais pas être plus excité de porter cette série à l'écran et de plonger les téléspectateurs dans notre version enivrante du Londres d'après-guerre. C'est une époque et un monde sous-examinés et c'est le spectacle étrange, drôle et passionnant que j'ai toujours voulu. faire. »

Photo : Eivind Hansen