Moi, le tube et les pizzas, une œuvre posthume d'Ugo Gregoretti, en tournée en salles à partir du 18 juin

L'Italie du siècle dernier a connu de nombreux personnages extraordinaires, dont certains nous ont laissés récemment, pourrait-on dire, dans l'abîme d'une ignorance généralisée. L'un d'eux est certainement Ugo Gregoretti, acteur, réalisateur de cinéma et de télévision, innovateur et expérimentateur extraordinaire, homme plein d'esprit et d'esprit. Nous sommes donc heureux de vous annoncer que le dernier produit de son esprit brillant, Moi, le tube et les pizzas, présenté en avant-première au Festival de Rome, sortira cinq ans après sa mort, entamant une tournée, à partir du 18 juin, dans les cinémas de notre péninsule. Ci-dessous, tout ce qu'il faut savoir sur le film.

Moi, le tube et les pizzas : Ugo Gregoretti de retour au cinéma

Arrive en salles à partir du 18 juin avec une tournée de projections et de présentations spéciales, après la première très acclamée au Festival du Film de Rome, le film inédit et posthume de l'un des grands maîtres de la télévision et du cinéma italien, Ugo Gregoretti. Moi, le tube et les pizzas, le projet né en 2015 et en raison de diverses vicissitudes, des conditions de santé précaires puis du décès du Maestro en 2019, voit enfin sa présentation au public aujourd'hui. Produit par Enzo Porcelli pour Achab Film, avec la collaboration de Rai Cinema et distribué en salles par Lumière Cinecittà, le film est l'héritage visuel de l'intelligence, de l'ironie irrésistible, du style unique à la fois cultivé et populaire, d'un auteur qui a révolutionné le langage télévisuel, d'une manière encore (et pas toujours ouvertement) imitée aujourd'hui. Nous y trouvons un kaléidoscope de films, de reportages, de morceaux de répertoire, qui sont à la fois une somme de Gregoretti en tant que réalisateur et narrateur, et un aperçu des coutumes de notre pays, qu'Ugo a su raconter comme peu d'autres. . Moi, le tube et les pizzas arrive dans les cinémas avec une tournée des séances événementielles accompagnée de son fils Filippo Gregorettico-star du film, et d'autres invités venus de Rome (18 juin), Milan (19), Turin (26), et encore Naples, Gênes, Florence, Bergame et d'autres centres pour le mois de juillet.

Moi, le tube et les pizzas : l'intrigue

Moi, le métro et les pizzas est la synthèse du parcours créatif et professionnel dédié aux images de Ugo Gregoretti. Le film entre dans l'histoire et la réalité culturelle de l'Italie reflétées au cinéma et à la télévision. Gregoretti lui-même « nous emmène » avec ironie et délicatesse à travers les épisodes de sa vie personnelle et professionnelle, accompagnés d'images de ses films et programmes télévisés, avec l'humour qui caractérise toutes ses œuvres pour revoir comment nous étions et comprendre que maintenant nous ne le sommes plus. si différent…

D'après les notes du réalisateur d'Ugo Gregoretti sur Moi, le tube et les pizzas

Le projet de réaliser un film à partir d'un scénario tiré de mon livre « L'histoire, c'est moi » qui parle de ma vie privée et des épisodes marquants de ma vie professionnelle, était devenu pour moi impraticable en raison de l'engagement physique qu'il aurait nécessité. J'ai donc changé l'approche du travail, racontant plutôt le résumé de mon parcours créatif et professionnel et des œuvres que j'ai créées pour la télévision (qui a innové le langage) et pour le cinéma. J'ai donc voulu simplifier l'histoire qui, telle qu'elle était conçue, nécessitait des reconstitutions historiques depuis les années 1930 jusqu'à aujourd'hui, mais j'ai conservé l'ironie et le plaisir des situations, en l'orientant vers les moments les plus pertinents de mon parcours professionnel. La narration utilise le récit-guide écrit par moi-même qui, à Rome avec un jeune couple nouvellement marié, nous fait voyager à travers les épisodes de ma vie professionnelle avec des images d'archives de mes films et programmes de télévision. Ils sont mes homologues, les évocateurs de mes histoires qui, par leurs petites provocations, suscitent mes réactions en créant des situations cocasses.