NBC développe une comédie inspirée de Bewitched, avec June Diane Raphael comme protagoniste

La vie ensorcelée, la sitcom emblématique des années 60, revient définitivement à la mode. rapporte que NBC développe Quelque chose de méchant, une comédie multi-caméras inspirée de la série à succès diffusée sur ABC de 1964 à 1972, pendant huit saisons. L’actrice de Juin Diane Raphaël en tant qu’écrivain, producteur et star et créateur de , Alena Smith, également en tant que producteur exécutif. Il s’agit du deuxième projet télévisé inspiré en développement récemment après une potentielle série Sony sur laquelle travaille le scénariste et producteur. Judalina Neira.

Something Wicked : les premiers détails de la nouvelle série télévisée potentielle

est décrit comme une comédie avec une prémisse élégante et un hommage aux sitcoms classiques qui ont marqué l’histoire de la télévision américaine. La série vise à réfléchir sur la condition de la femme adulte moderne en montrant comment, même avec la sorcellerie, tout équilibrer est impossible. Le studio de production impliqué dans le projet est Universal Television.

Le succès de Bewitched et des autres reboot en développement

Créé par Sol Saks et produit par Harry Ackerman, (original) suivi Elisabeth Montgomery dans le rôle de Samantha, une sorcière mariée à un mortel ordinaire, Darrin (Dick York), et raconte comment ses pouvoirs et sa famille maléfique ont entravé ses efforts pour vivre une vie normale et sans magie en tant que femme au foyer typique de banlieue. La série a également donné lieu à un spin-off éphémère sur la fille de Samantha, Tabitha, diffusé en 1977. Au fil des années, plusieurs réseaux de diffusion américains – CBS, NBC et ABC – ont tenté de ramener la série à succès à la télévision avec un remake à plusieurs égards mais aucun projet jusqu’à présent n’est devenu réalité.

Le mois dernier également, il a donné des nouvelles de une autre série potentielle de Bewitched en développement chez Sony. Écrit par la scénariste de Judalina Neira, ce remake a été décrit comme un reboot irrévérencieux avec des épisodes d’une heure, donc de manière dramatique. Pour le moment, il ne dispose pas de réseau de référence ni de service de streaming vidéo.