notre critique vidéo du Festival de Berlin du film d’Andreas Dresen

Un couple qui tombe amoureux, autour d’eux d’autres jeunes guidés par la passion et l’insouciance de leurs années. Mais nous sommes en Allemagne en 1942pendant la Seconde Guerre mondiale et en plein nazisme. Andreas Dresen fait partie de la génération de réalisateurs qui ont su composer avec le passé le plus sombre de son pays, en utilisant la clé du cinéma. In Liebe, Eure Hilde (De Hilde, avec amour) c’est un autre chapitre, dans lequel oui raconte une page peu connue mais réelled’Allemagne : la résistance contre le pouvoir d’Hitler. Il le fait en se concentrant sur ces deux personnages, guidés par un idéal, d’abord lorsqu’ils se rencontrent et tombent amoureux, puis lorsqu’elle, la Hilde du titre, donne naissance à un enfant et est arrêtée par la Gestapo.
Une histoire qui évolue dans des territoires de justesse et avec une mise en scène discrète, sans flashs ni certainement originalité.
La critique vidéo du film de Mauro Donzelli