Rebel Moon, Sofia Boutella défend le film des critiques avant la sortie du deuxième volet

Le retour de Zack Snyder c’est arrivé à la maison Netflix avec un film divisé en deux parties. Rebel Moon – Partie 1 : Fille du Feu a jeté les bases d’un nouveau récit captivant dirigé par un protagoniste Sofia Bouellaqui reviendra également pour le deuxième volet attendu en streaming et intitulé L’effrayant. Concernant le premier chapitre, le film a rapporté plusieurs critique négative rapidement abordé par le protagoniste lors d’un entretien avec Vautour.

Rebel Moon – Partie 1 : Fille du Feu, Sofia Boutella défend le film des vives critiques

Sofia Boutella a été assez choquée par la réponse négative à Rebel Moon – Partie 1 : Fille du Feu et a raconté ce qu’elle en pensait lors d’un entretien avec Vautour, en attendant que la partie 2 arrive sur Netflix. L’actrice a pris le défenses du projet, qualifiant les critiques adressées au film de trop sévères. Elle a précisé qu’elle défendrait toujours le résultat final de ce projet et qu’elle était incroyablement fière du travail accompli :

J’ai toujours pensé que j’étais bien équipé pour encaisser ces attaques. Ensuite, j’ai lu les critiques adressées à Rebel Moon et cela m’a vraiment frappé. Je vais être honnête à ce sujet. J’ai l’impression de parler au nom de tous ceux qui se soucient beaucoup de ce projet car c’est ce qui m’a le plus frappé. Ce n’est pas comme ça que je m’en sors. Au contraire, j’ai eu beaucoup de chance et les gens aiment mon travail, mais le film a reçu quelques critiques. Cela a fait particulièrement mal à tous ces gens qui ont mis tant de cœur, de larmes et de sueur dans ce projet. Et le voir démoli comme ça, c’était dur. Je suis fier d’en avoir fait partie et, s’il n’y a plus de chapitres de Rebel Moon, ce sera toujours une partie importante de ma vie que je défendrai toujours.

Dans l’entretien avec Vautoura ensuite ajouté une réflexion sur le personnage de Kora qu’elle joue dans Rebel Moon, révélant qu’elle en a ajouté vulnérabilité au personnage où il n’était pas exactement présent dans le scénario.

Le parcours de Kora dans Rebel Moon : je pense avoir trouvé des moments dans des scènes où je pouvais ajouter des vulnérabilités qui n’étaient pas écrites dans le script. Ce qui est formidable dans le fait de travailler avec Zack, c’est qu’il m’a permis d’en arriver là. Maintenant, je regarde le film et je me dis : « Est-ce que j’en ai fait trop ? J’ai exagéré ?’. Dans le deuxième film, on en apprend davantage sur son passé, ce qui pour moi était amusant à aborder, mais je ne savais pas comment pardonner au personnage. Je veux dire, comment vis-tu avec toi-même ? Il y a un moment où elle parle à Sam et sourit un peu, pour ne pas froncer les sourcils tout le temps. Il a des moments où il rit. Mais cela entraîne un immense sentiment de culpabilité qu’il fallait montrer.