Woman of Tomorrow, Craig Gillespie en négociations pour réaliser la cinecomic DC

Supergirl : la femme de demain il a peut-être trouvé son directeur: la cinécomique de marque Studios DC est l'un des projets les plus attendus par les fans de l'univers Superman. Basé sur la série de bandes dessinées du même nom, écrite et illustrée par Tom King et Bilquis Evely, le film pourrait être réalisé par Craig Gillespieancien réalisateur de Moi, Tonya et Cruella.

Supergirl : Woman of Tomorrow, Craig Gillespie en pourparlers pour réaliser le film

Selon les rapports, en fait, Craig Gillespie il est sur le point d'obtenir le rôle de directeur De Supergirl : la femme de demain. La dernière mise à jour sur la cinecomic révèle que la production du film commencera à la fin du tournage Superman par James Gunn. Elle a été choisie pour jouer Supergirl Milly Alcockconnue du public pour avoir incarné la jeune Rhaenyra Targaryen dans le spin-off GOT, Maison du Dragon.

Le scénario du film sera signé par Ana Nogueira et, comme il l'avait prévu Gunnle film se concentrera sur la vie de Kara Zor-El/Kara Danvers après la destruction de Krypton, sa planète natale et celle de son cousin Kal-El/Clark. Clark, cependant, n'a aucun souvenir de la fin de sa patrie et a été élevé avec amour par des parents humains qui l'ont accueilli, Kara au lieu de cela, il a vu la destruction et la mort des personnes qu'il aimait alors qu'il n'avait que 14 ans.

La version qui Milly Alcock apportera au cinéma, ce sera donc celui d'une jeune femme endurcie par les événements qu'elle a vécus. Une version donc très différente de celle ensoleillée et optimiste apparue dans Séries TV comme Supergirl, où l'héroïne avait le visage de Melissa Benoist. Le film montrera le traumatisme de l'enfance de Kara et son chemin pour retrouver la confiance dans la vie et dans les autres. Le personnage joué par Milly Alcock apparaîtra déjà dans Supermancomme il l'avait prévu Gunn.

Le choix de Craig Gillespie en tant que réalisateur du filmbien que cela ne soit pas encore confirmé par Gunnpourrait s’avérer gagnant, compte tenu des précédents : Gillespieen fait, a dirigé à la fois le célèbre Moi, Tonya avec Margot Robbie, soit Cruelle avec Emma Stone, un film Disney en live-action qui a divisé le public et les critiques. Dans les deux films, ses protagonistes n'incarnaient pas de modèles féminins traditionnels et stéréotypés et avaient un caractère dur et anguleux, tout comme Kara dans Supergirl : la femme de demain.