« La meilleure œuvre de ma vie »

Émotion devant et derrière la caméra le feu de Chicago pour la sortie de Eamonn Walker après douze saisons en tant que commandant de la caserne 51, Wallace Boden. Dans une vidéo partagée ces dernières heures par les profils de la série télévisée et le studio Wolf Entertainment, on voit l'acteur prendre congé de la production et de ses collègues après la fin du tournage du dernier épisode de la saison 12, diffusé aux États-Unis. Etats-Unis mercredi soir.

Les adieux d'Eamonn Walker au Chicago Fire

La vidéo montre les acteurs et l'équipe applaudissant Walker immédiatement après la fin du tournage. Lui, visiblement ému, se tourne vers eux et déclare à haute voix : « Je veux juste dire : le meilleur casting, la meilleure équipe, le meilleur travail de ma vie. Merci. » À partir de la saison prochaine, lui et son Wallace Boden ne seront plus présents régulièrement dans la procédure NBC, ce qui n'exclut pas d'éventuels retours occasionnels dans le futur.

Dans l'épisode qui concluait la douzième saison, bien intitulée Ne jamais dire au revoir (), Boden, qui – attention aux spoilers – avait récemment fait une pause dans le 51, est revenu en ville et s'est opposé à Robinson pour obtenir le poste de commissaire adjoint des pompiers de Chicago, et a réussi. Pour le bien de tout le département, comme il l’a dit, même si la politique n’a jamais fait partie de ses intérêts. Il ne s'éloignera pas très loin de ses garçons, il a exprimé une préférence pour Christopher Herrmann (David Eigenberg) pour le remplacer à 51 ans et a promis qu'ils se reverraient. Mais pour l'instant, ni Walker ni la production n'ont clarifié les raisons de cet au revoir, qu'elles soient de nature créative ou personnelle pour l'acteur.