Le créateur Noah Hawley révèle qu’il a d’autres histoires en tête

Fargo vient de revenir à la télévision mais son créateur primé, Noah Hawley, est déjà concentré sur ce qui se passera ensuite. Il a fallu attendre trois ans, voilà que la cinquième saison du drame policier d’anthologie inspiré du film du même nom des frères Coen est enfin diffusée sur Sky Atlantic et en streaming sur NOW, simultanément aux États-Unis à partir d’aujourd’hui tous les mercredis. avec un nouvel épisode. La nouvelle histoire a tous les chiffres pour plaire beaucoup, et pour ceux qui sentent que le jour où ils se rendront compte qu’ils en ont assez de ces histoires et de ces personnages excentriques est loin, il y a une excellente nouvelle.

Fargo : L’intrigue de la saison 5

Se déroulant entre le Minnesota et le Dakota du Nord en 2019, la cinquième saison met en scène la star de Temple de Junon Incarnez Dorothy ‘Dot’ Lyon, une femme au foyer apparemment inoffensive du Midwest qui, à la suite d’une série d’événements inattendus, se retrouve en difficulté avec les autorités, retombant soudainement dans une vie qu’elle pensait avoir laissée derrière elle. Le shérif du Dakota du Nord, Roy Tillman (Jon Hamm, ), en fait, cherche Dot depuis longtemps. Éleveur, pasteur et homme de loi, Roy se croit au-dessus de tout le monde et pour traquer Dot, il obtient l’aide de son fils Gator (Joe Keery), loyal mais incompétent, et par Ole Munch (Sam Sprüll, ), un vagabond louche aux origines mystérieuses. Alors que ses secrets les plus profonds commencent à faire surface, Dot tente de protéger sa famille de son passé, prouvant une fois pour toutes pourquoi il ne faut jamais provoquer un Lyon.

Fargo : L’avenir de la série après la saison 5

Lors de la première de la nouvelle saison, interviewé par , lorsqu’on lui a demandé s’il y avait d’autres saisons de , Noah Hawley a répondu que oui, en effet. « Je mentirais si je disais que travailler sur cette série n’était pas la chose la plus amusante que j’ai faite l’année dernière », a déclaré le scénariste, réalisateur et producteur exécutif. « Je ne suis pas à court de moyens de raconter ces histoires. Pourquoi ne devrais-je pas continuer ? » Le producteur exécutif Steve Stark il était d’accord avec lui, admettant qu’il y avait encore du chaos à explorer au Minnesota. « Nous avons couvert toutes les décennies sauf les années 60 et 90. Alors peut-être que c’est ce que nous ferons », a-t-il révélé. Hawley a ajouté que « les années 80 » sont également une possibilité. « Nous ferons notre crossover avec », a-t-il plaisanté.

Parlant de la saison 5 et de ses riches armés, Hawley a expliqué que « la série continue d’être une exploration de l’Amérique. Si vous voulez explorer l’Amérique contemporaine, vous devez être honnête à ce sujet. Une des choses que je pense dans ma tête, c’est que tous les personnages principaux de cette histoire sont des républicains. Ils ont des aspects d’électeurs républicains. Un peu old school. Le personnage de Jennifer Jason Leigh représente beaucoup d’argent et de pouvoir ; comment fonctionne le monde. Le personnage de Jon Hamm est d’extrême droite. Le personnage de Juno et son mari sont également conservateurs sur le plan financier. Aucune polémique. Il s’agit concrètement d’observer ce que ces dernières années ont fait au langage : quand vous dites « liberté » et je dis « liberté », de quoi parle-t-on ? Nous ne pouvons pas parler la même langue. Cela reste une tragédie que les gens ne puissent pas communiquer. »